Par La Lettre Pro 

Figure emblématique de la radio française, sam zniber a également développé plusieurs grandes stations aux quatre coins de la planète retiré du paysage radiophonique français, Sam Zniber est actuellement à miami aux commandes de magic 102.7. une station qui, forcément, a doublé son audience depuis son arrivée…

Depuis 2010, seuls quelques amis avaient des nouvelles de Sam Zniber. Le professionnel avait décidé de quitter le groupe Lagardère pour rejoindre Radio Intelligence, société de consulting et d'études où il occupait le poste de vice-président aux côtés de Peter Waak.

Une occasion supplémentaire d’écumer de nouvelles stations et d’y apporter son expérience : le groupe Globo au Brésil, NRJ en France, Cadena 100 en Espagne, et Pro Sieben Sat 1 en Roumanie…


Deux ans plus tard, nouveau changement de cap. Depuis trois ans, Sam Zniber s’est posé aux Etats-Unis. A Miami. "Je suis le directeur des programmes de Magic 102.7. Cela fait presque deux ans. C’est une radio qui attire 700 000 auditeurs chaque semaine." Arrivée très remarquée dans le paysage radiophonique de la Floride dans cette station, propriété du groupe LFM qui possède 14 radios. Comme à son habitude, le Français y a apporté son savoir-faire et ses recettes : "Magic 102.7 enregistrait 2,7 % de parts de marché. Aujourd’hui, elle en génère 5." Un format Classics Hits, une version moderne des formats Oldies : "de la musique des années 1970 et 1980 dans une ambiance CHR Top 40 des années 1980, une dizaine de collaborateurs à l'antenne, et une
diffusion dans toute la région de Miami
" détaille Sam Zniber.

Miami’s Greatest Hits


C’était un rêve d’être directeur des programmes dans une radio américaine et je l’ai réalisé" indique Sam Zniber qui maîtrise la langue de Shakespeare après avoir été directeur des programmes de Mix 106.5 en Australie et de Galaxy FM (devenue Capital FM) en Angleterre. "Ce rêve est maintenant doublement réalisé puisque nous enregistrons une audience en constante progression. L’augmentation est de 85% en moins de 2 ans."


Le Frenchy a donc dû s’adapter à un marché très différent du marché français et composer avec le PPM (Portable People Meter), une mesure d’audience redoutable : l’auditeur porte sur lui un petit appareil intelligent qui analyse les radios avec lesquelles il est en contact… Conséquence ? "Il ne peut pas y avoir de moments faibles sur l’antenne. Vous êtes en flux tendu en permanence. Ce n’est donc plus une question de perception mais de réalité. Dans la fabrication de l’antenne, cela change aussi. Le produit devient plus important que la marque. Cela demande beaucoup plus d’efforts : être plus précis. Avec le PPM, il faut donner ce que l’auditeur souhaite dans l’instant et moins se reposer sur le teasing des éléments à venir." Les résultats sont mensuels, donc la remise en question est permanente, "tout doit être fort à chaque instant".

Une excitation permanente

L’auditeur de Magic 102.7 a 47 ans. Plutôt masculin. Il aime écouter les Stones, Barry White et les Beatles. Sam Zniber, lui, aime les challenges. Il revendique d’ailleurs toujours une réelle volonté à s’adapter à des univers qu’il ne connaît pas : "A chaque fois, c’est comme si vous découvriez un nouveau jeu de société avec des nouvelles règles et des nouveaux joueurs."

La vraie recette reposerait sur "une grosse dose d’humilité vis-à-vis de ses auditeurs". Sam Zniber reconnaît quelques ingrédients qu’il a appris avec Jean-Paul Baudecroux et Max Guazzini et surtout "une curiosité pour se renseigner sur les désirs du public en évitant d’avoir des jugements trop hâtifs et trop personnels. Arriver sur un marché aussi segmenté que celui de Miami et en faire ce que j’en ai fait, c’est un peu surprenant, d’autant qu’aux USA chaque ville a une culture, une ambiance différente, et une bande FM super segmentée".

Sam Zniber garde néanmoins une oreille très attentive aux radios françaises : "J’observe les équipes avec tendresse. La radio française est plutôt en bonne santé. La concurrence entre les réseaux est très constructive. Le travail que fait Morgan sur NRJ est une vraie réussite. J’écoute tout cela avec beaucoup d’intérêt… Si ça me manque ? Je ne sais pas... Pour l’instant, je réalise mon rêve.".

LA CLÉ DE L’AUDIENCE ?


"J’ai remarqué que l’ambiance dans une radio est toujours ressentie par l’auditeur. Donc, le résultat d’audience, ce n’est pas seulement grâce ou à cause du directeur des programmes et des animateurs. Ce résultat dépend surtout du management dans son ensemble. Le reste, c’est un mélange d’humilité et de plaisir. Les radios qui fonctionnent, peu importe leur format, sont des radios qui prennent du plaisir à créer, à gérer et à diffuser. Quand cette notion disparaît, l’audience s’effrite."

LES 3 ASTUCES DE SAM ZNIBER


# 01 "Miser sur le Morning Show est une des solutions. Dans ce cas, il faut absolument définir de façon très précise les rôles et les caractéristiques de chacun. C’est ce que j’ai fait dans notre Morning Show animé par Mindy Lang et Vance Philips."

#02 "Posséder une Data Base musicale en constante évolution. Il faut également prioriser la qualité des enchaînements des titres. L’évolution de la promesse musicale est très organique sur Magic 102.7."

# 03 "Soigner la mise en ondes. D’abord, le traitement de son. Je suis un très grand fan d’Omnia, surtout quand c'est réglé par David Perreau, qui apporte la dose de plaisir nécessaire à notre traitement. Ensuite, le feeling dans son ensemble avec la fluidité les programmes et l’habillage d’antenne."

UN HABILLAGE MADE IN FRANCE


L’habillage d’antenne de Magic 102.7 a été réalisé par un studio… français, celui des frères Costa. "Les jingles sont mélodiques, harmoniques et produisent tellement de puissance que ça sonne vraiment différemment à Miami. Les auditeurs ont été agréablement surpris."